A propos

(…) Je voyais « Regard », je m’imaginais qu’Edith avait dessiné dans l’air. Je croyais voir ce qui relie mes sensations quand mon œil se balade comme ça sur un visage ou une fleur. Ce que parfois je crois voir à travers, et les liens qui me surprennent, et ce qui n’est pas raconté, et puis aussi la fragilité de ce qui nous porte de l’intérieur. 

Extrait de Un regard , septembre 2012
Anne Deniau, rêveuse, écrivaine